Le mandala de l’être

(Exploration de la conscience : R Moss)

Ce travail permet de prendre conscience et de repérer les histoires qu’on se raconte à soi-même.

Il y a quatre directions que le Moi prend sans cesse et qui le font quitter l’instant présent. En identifiant les histoires qu’on se raconte sur soi, sur les autres, sur le passé et l’avenir, on apprend à revenir chez soi et à mieux s’adapter à l’« ici et maintenant ».

Le travail avec le Mandala nous aide à répondre à la question : lorsque je perds le contact avec mon Soi Véritable, où vais-je ?

Il nous montre comment nous nous perdons dans les différentes identités que nous créons dans le présent, comment cela nous fait quitter l’éternel commencement de nous-même, et nous coupe de notre Soi Véritable. Le mandala de l’être nous fait prendre conscience de la manière dont nous nous éloignons de nous-mêmes ; il nous donne ensuite le moyen d’y revenir pour nous ancrer à nouveau dans le vécu de nous-même au présent. Cet outil est né du mariage entre la psychologie, la méditation et les pratiques de la conscience.

Le travail s’ancre profondément dans le corps et le ressenti. Il permet de faire grandir le lien avec ce qui n’est pas de l’ordre de l’ego en nous. C’est un outil transpersonnel complet, intégrant le corps, les émotions, le mental, l’esprit et la relation.

La respiration guidée

Je m’inspire de différentes techniques de respiration et de travail corporel comme la respiration holotropique (Stanislav Groff). Cette méthode d’exploration de soi associe d’une manière particulière une respiration profonde avec des musiques spécifiques et un travail corporel qui élève puissamment les niveaux d’énergie physiques et psychiques.

Mon approche de respiration guidée a pour but de mener au cœur de soi-même, et permet de vivre des expériences particulièrement transformatrices et libératrices au niveau physique, émotionnel, affectif, et spirituel.